Musée de Bibracte, Mont Beuvray

Musée de Bibracte

Celtitude Mitterrandienne

Au carrefour de deux départements, Nièvre et Saône-et-Loire, et de trois communes, Saint-Léger-sous-Beuvray, Glux-en-Glenne et Larochemillay, il faut d’abord se représenter l’OVNI voulu par le Président François Mitterrand au cœur de sa terre d’élections : le Morvan.

Musée de Bibracte, Mont Beuvray
Musée de Bibracte, Mont Beuvray

Le concepteur, Pierre-Louis Faloci, a symbolisé les trois époques de l’Humanité avec une base en pierre taillée, des murs en pierre polie, béton lisse et verre et un toit métallique. Avec le décodage, pari réussi ! 2 000 m2 sortis de presque nulle part, partagés entre exposition permanente et exposition temporaire, voici le Centre archéologique européen Bibracte au Mont Beuvray ou, pour faire court, l’histoire éphémère de la capitale éduenne au Ier s. avant J.-C.

Musée de Bibracte, Mont Beuvray
Musée de Bibracte, Mont Beuvray

Deux heures de musée, avec des pièces à conviction dont l’ADN remonte à 2 000 ans, pour comprendre le degré d’aboutissement de cette civilisation celtique qui a dû surprendre Jules César en visite dans la région en 52 avant J.-C (2 047 ans avant FM). François Mitterrand qui, à l’instar de Napoléon III, aura été le souffle nouveau de ce site de cache cache celtique. A l’époque, point de Salon du Livre en Morvan, mais déjà un best-seller signé J.C. : La Guerre des Gaules.

Musée de Bibracte, Mont Beuvray
Musée de Bibracte, Mont Beuvray

Un musée posé au pied d’un oppidum en vue de mieux cerner les oppida ou agglomérations gauloises, avec la particularité unique que Bibracte ne s’est pas transformée en ville romaine, mais a tout simplement disparu en moins d’un siècle. Et, bien entendu, l’ensemble des thématiques exposées dans le musée se projette en haut, à l’occasion de la visite du Mont Beuvray. Nous trouvant en plus au confluent des bassins de la Loire, de la Seine et de l’Yonne, il était logique de s’intéresser en premier lieu aux données environnementales. L’histoire géologique du Morvan n’aura plus de secret pour le visiteur attentif.

Musée de Bibracte, Mont Beuvray
Musée de Bibracte, Mont Beuvray

Au passage, la dendrochronologie révèle les causes de mortalité des sapins du Morvan : la sécheresse des dernières années. Si on y ajoute un vilain insecte s’introduisant dans l’écorce, les effets sont dévastateurs et visibles sur la forêt.

S’intéresser au Morvan, c’est étudier les métiers du bois, de l’abattage au flottage, en passant par le courtage et toute l’économie qui circule autour de cette activité. Un passionnant registre de comptabilité datant du XVe siècle est exposé en vitrine.

Musée de Bibracte, Mont Beuvray

Le Morvan, ce sont aussi des prairies et des champs qu’il faut cultiver avec des outils, des ruches qui permettent de récolter du miel etc. Toutes ces activités humaines forment le paysage.

Musée de Bibracte, Mont Beuvray
Musée de Bibracte, Mont Beuvray
Musée de Bibracte, Mont Beuvray
Musée de Bibracte, Mont Beuvray
Musée de Bibracte, Mont Beuvray
Musée de Bibracte, Mont Beuvray

Une mention spéciale aux animations 3D, assorties de vidéos explicatives, très bien faites. Elles apportent un complément solide à la visite et le côté ludique enthousiasme le visiteur.

Au Musée de Bibracte, la science n’est jamais très éloignée du commentaire et l’objet sert la démarche scientifique. Il est pratiquement impossible de tout retenir, mais il l’est tout autant de ne pas revenir avec un souvenir marquant de la visite.

Au fond, Bibracte était attendue sous les vestiges d’Autun, devenue la nouvelle capitale des Eduéens. Durant plusieurs siècles, la végétation va reprendre ses droits sur les hauteurs du Mont Beuvray et ce n’est qu’au XIXe s. que deux historiens vont se pencher à nouveau sur ce secteur géographique. Toute l’histoire de la cité se révèle alors sous un nouveau jour. Bibracte a eu un siècle d’existence, avec une population d’environ 5 000 personnes à son apogée. La décision de transférer la capitale à Autun a signé la fin de cette oppidum bâtie pour contenir le double de population ! Les habitants délaissent peu à peu le site et la nature reprend ses droits au fil du temps.

S’ensuivent différents tableaux sur l’évolution des techniques celtiques et romaines dans l’architecture, la culture et le travail des minerais, ainsi que la céramique. L’étude portant sur l’édification des ponts et viaducs est passionnante.

Musée de Bibracte, Mont Beuvray
Musée de Bibracte, Mont Beuvray
Musée de Bibracte, Mont Beuvray
Musée de Bibracte, Mont Beuvray

Les salines de Bad Nauheim et leur production à grande échelle.

Musée de Bibracte, Mont Beuvray
Musée de Bibracte, Mont Beuvray

L’étude du bois et des différentes essences nécessaires à la construction des outils ou des ouvrages, notamment la fortification.

Musée de Bibracte, Mont Beuvray
Musée de Bibracte, Mont Beuvray

L’extraction des minerais qui annonce l’avènement de la métallurgie.

Musée de Bibracte, Mont Beuvray
Musée de Bibracte, Mont Beuvray
Musée de Bibracte, Mont Beuvray
Musée de Bibracte, Mont Beuvray
Musée de Bibracte, Mont Beuvray
Musée de Bibracte, Mont Beuvray
Musée de Bibracte, Mont Beuvray
Musée de Bibracte, Mont Beuvray
Musée de Bibracte, Mont Beuvray
Musée de Bibracte, Mont Beuvray
Musée de Bibracte, Mont Beuvray
Musée de Bibracte, Mont Beuvray

Sans oublier les objets de toilette !

Musée de Bibracte, Mont Beuvray
Musée de Bibracte, Mont Beuvray

Un espace conséquent est réservé à la céramique et à la poterie ainsi qu’aux matériaux de construction.

Musée de Bibracte, Mont Beuvray
Musée de Bibracte, Mont Beuvray

Bourgogne oblige, un focus particulier sur les amphores de vin dont le millésime était déjà précisé sur le contenant ! L’occasion de mentionner ici la proximité de l’Auberge de l’Âtre, où Francis Salamolard dispose de plus de 350 références de vins.

La visite de l’étage permet de jeter un coup d’œil aux reconstitutions du rez-de-chaussée qui comprennent l’étude d’une villa romaine ou bien encore des remparts

Le Musée de Bibracte met le visiteur en condition pour partir à l’assaut du Mont Beauvray, à moins qu’il ne souhaite s’accorder une étape reposante et réconfortante dans une auberge du Morvan en préalable à cette expédition celtique.

MUSEE DE BIBRACTE, Mont Beuvray, MORVAN 58 et 71

Toutes les images ou vidéos qui ne sont pas de ma production vous emmènent directement vers leur site hébergeur par simple clic. Une occasion supplémentaire d’être curieux et d’en apprendre bien davantage sur le sujet traité ici!

Un commentaire

Les commentaires sont fermés.