Concert du Nouvel An - Orchestre de Dijon Bourgogne

L’Orchestre de Dijon Bourgogne fête l’année nouvelle

Valses de Vienne

Jean Burkhalter est le premier artiste incontournable de la grande salle de 559 sièges du théâtre d’Auxerre. Il est né à Auxerre en 1895. Orphelin et réformé, il s’inscrit à l’Ecole nationale supérieure des arts décoratifs de Paris en 1915. En 1925, il reçoit le grand prix hors concours des arts décoratifs. En 1929, il fonde l’Union des artistes modernes UAM avec Le Corbusier, Maertel et Charlotte Perriand. Sa vie sera dédiée à la transmission et à l’enseignement. En qualité de peintre, il exposera au Salon des Indépendants, au Salon des Tuileries, au Salon des Artistes Décorateurs à partir de 1926, et au Salon d’Automne.

Grand paysage, XXe, Jean Burkhalter
Grand paysage, XXe, Jean Burkhalter

Titulaire d’une chaire à l’Ecole d’art industriel de Grenoble, il revient dans sa ville natale en 1933 et devient directeur de l’école municipale des Beaux-arts et professeur de dessin, puis successivement directeur de l’école des Beaux-arts de Saint-Etienne et de l’école d’arts décoratifs de Limoges. En 1938, la municipalité lui commande les actuelles peintures de la Maison du peuple qui deviendra le théâtre d’Auxerre. La coupole figure les douze signes du zodiaque dont le lion qui fait allusion à celui du blason d’Auxerre et le cancer qui prend les traits d’une écrevisse bleue.

Concert du Nouvel An - Orchestre de Dijon Bourgogne
Concert du Nouvel An – Orchestre de Dijon Bourgogne

Dessinateur, architecte, affichiste, décorateur sur de multiples supports, il s’éteint à Blacy en 1982. Impossible d’éviter la migraine si vous cherchez à embrasser toute l’activité. Comme cette collaboration pour ce livre de Jean Nocher aux éditions de l’Espoir, La Liberté chantait dans sa prison, préfacé en 1945 par Maurice Schumann, qui était encore à l’époque le porte-parole de la France combattante avant de se muer en porte-parole de la France Libre.

Jean Burkhalter était un homme discret, dont la création féconde est totalement tombée dans l’oubli. Véritable touche-à-tout, tenter de suivre Jean Burkhalter c’est aborder la littérature, le cinéma, le théâtre, la poterie, la création de tissus, de couverts, de meubles. Si vous trouvez un jour une céramique signée par lui, il peut s’agir d’un vase de Sèvres côté 2 500 dollars, mais si vous tombez par hasard sur l’une de ses toiles dans le grenier, méfiez-vous ! Elle intéressera certainement Christie’s…ou pas. Ainsi le Paysage de montagne a-t-il été estimé à 10 000 € par la célèbre maison et l’adjudication ferme atteindra finalement 31 000 € ! La Jardinière décorative, version 1930, est partie pour 26 000 €, mais ne négligez pas les affiches, car elles sont cotées à plus de 1 000€. Artiste discret, tombé dans l’oubli, mais pas pour tout le monde. Accrochez-vous !

Quoi de plus naturel que de découvrir, au théâtre d’Auxerre, l’éclectique Orchestre de Dijon Bourgogne? Interprétant le répertoire classique, sans ostraciser les productions actuelles, la formation symphonique offrait son concert du Nouvel an au rythme des Valses de Vienne et des Danses hongroises de Brahms, des Airs bohémiens de Pablo de Sarasate, Tziganes de Maurice Ravel, et des pièces de Johann et Josef Strauss.

Le jeune Nathan Mirdl a créé l’émotion de la première partie du spectacle. Il n’a que 22 ans et une biographie déjà longue comme mon bras. Finalement, non. Mes deux bras ! Bien sûr, des prix comme s’il en pleuvait, ayant commencé à l’âge de 5 ans ; dont un 2e accessit au prestigieux concours Yehudi Menuhin. Evidemment, le violon ; et des prêts tout aussi prestigieux comme le Stradivarius Crémone de 1713. A 17 ans, ce garçon d’une rare maturité, créée le quatuor à cordes Gaïa en compagnie de Laura Castégnaro, Clément et Antoine Berlioz. A 20 ans, il est déjà violon tutti de l’Orchestre national de France ( tutti, en gros, signifie « jouant tous ensemble ») et, moins d’un an plus tard, le voici Premier violon co-soliste à l’Orchestre Philharmonique de Radio France.

La meilleure solution pour rencontrer ce génie, c’est de suivre ce lien :

Nathan Mierdl www.nathanmierdl.com
Nathan Mierdl http://www.nathanmierdl.com

Jean Burkhalter, Nathan Mierdl… Jamais deux sans trois, dit-on. L’atmosphère était à la création et aux inspirations hors du commun en ce premier dimanche de janvier. Joseph Bastian était à la baguette de l’Orchestre de Dijon Bourgogne et entre la jeunesse de Nathan Mierdl et la fougue du chef d’orchestre, aucune spectatrice, mélomane ou non, n’aura manqué une miette du jeu de ce duo de beaux garçons.

N’ayant plus de bras depuis que j’ai lu la bio de Nathan Mierdl, je vous invite à me prêter les vôtres pour suivre le parcours de Joseph Bastian, tout aussi déconcertant de réussites internationales. Après l’Orchestre symphonique de la Radio bavaroise, Joseph Bastian est attendu au pupitre de la Philharmonie de Dresden, l’Orchestre de Chambre de Lausanne, l’Orchestre de Chambre du Luxembourg, l’Orchestre Dijon Bourgogne, l’Orquestra Simfònica de Barcelona i Nacional de Catalunya et le Rundfunks-Sinfonieorchester de Berlin, ainsi qu’une production de l’Opéra de Zurich d’ « Il Mondo della Luna » de Joseph Haydn. Et tout cela pour la saison 2019-2020, bonne année ! Si vous voulez réussir à le suivre, attrapez-le ici :

Joseph Bastian www.josephbastian.fr
Joseph Bastian http://www.josephbastian.fr

L’interprétation de l’Orchestre de Dijon Bourgogne a enthousiasmé le public durant près de deux heures et les mélomanes se sont transportés à Vienne le temps d’une valse ou d’un solo enchanteur. Les classiques attendus étaient là, du Danube à la Marche de Radetzky, et la première partie en aura surpris plus d’un au rythme de quelques découvertes qui, pour ma part, m’ont enchanté.

C’était un dimanche avec Burkhalter, Mierdl et Bastian. Et c’était bien. Tant de talents réunis pour la si belle endormie qu’a toujours été Auxerre, on se dit que l’année débute pareillement bien.

Vous disposez de tous les liens dans cet article. Ne ratez ni les uns ni les autres lors de leur passage près de chez vous et, mieux encore, allez à leur rencontre en 2020 !

LE CONCERT DU NOUVEL AN DE L’ORCHESTRE DE DIJON BOURGOGNE, Théâtre d’Auxerre, rue Joubert.