Toulouse Lautrec au-delà des cancans au Grand Palais

Exposition Toulouse-Lautrec au Grand Palais à Paris

Résolument moderne

Toulouse-Lautrec, vu par les medias : 1 mètre 44, obsédé sexuel vivant au bordel. A dépassé le siècle d’un cheveu en tentant de traverser son époque, fauché à 36 ans. C’est un peu court comme bio pour un si petit homme dont on ne sait si la syphilis fut plus ravageuse que l’absinthe mélangée au cognac.

Toulouse-Lautrec, c’est déjà une bonne occasion de se rendre à Paris, au Grand-Palais, jusqu’au 27 janvier 2020. Un monument historique classé en 2000 sur une idée de Charles Girault qui verra s’ouvrir les 77 000 m2 de l’édifice en 1900.

Exposition Toulouse-Lautrec au Grand Palais à Paris
Exposition Toulouse-Lautrec au Grand Palais à Paris

Le Grand-Palais des Beaux-Arts étonne chaque année 2 millions de visiteurs -le Château de Versailles, c’est 8, à titre de comparaison- du haut de sa nef de près de 15 000m2 protégée dès 1947. Tout comme la Tour Eiffel, il est une évidence de l’Exposition universelle de 1900, mais tout comme le Mécano, il a eu pareillement chaud quelques années plus tard. Le Corbusier voulait en effet le détruire pour y installer son musée d’Art du XXe siècle commandé par Malraux. Tant que nous y sommes, il a fallu 7 300 tonnes de métaux pour la structure de la Tour Eiffel et 9 057 tonnes pour la verrière surmontée de la large coupole.

Exposition Toulouse-Lautrec au Grand Palais à Paris
Exposition Toulouse-Lautrec au Grand Palais à Paris

La mise sous protection de l’État en 2000 est simplement due au fait que la vieille dame perdait ses boulons. Jacques Toubon, Ministre de la Culture, décida d’entreprendre les travaux sous la pression des industriels qui disposent de très peu d’espaces au cœur de Paris pour les salons et expositions commerciales. Impossible de lister toutes les activités qui se sont déroulées en ce lieu, tant elles sont nombreuses : commissariat, bureau de douane, garage pour les Allemands sous l’Occupation, caserne pour assurer la sécurité de l’Élysée etc.

Exposition Toulouse-Lautrec au Grand Palais à Paris
Exposition Toulouse-Lautrec au Grand Palais à Paris

Demain, le Grand Palais accueillera les compétitions d’escrime et de taekwondo pour les Jeux olympiques d’été, mais aujourd’hui c’est de Toulouse-Lautrec dont il s’agit et sur trois niveaux, s’il vous plaît. L’homme de son époque, au-delà des clichés sur Montmartre, qui contrairement à beaucoup d’autres artistes, dont Edmond Rostand, ne craindra jamais l’arrivée de la photographie ou du cinématographe.

L’image fixe ou animée le passionne et devient, sous ses pinceaux, une œuvre en mouvement. Le catalogue de l’exposition, comptant plus de deux cents pièces, affirme qu’il est le précurseur du futurisme, c’est-à-dire de l’avant-garde du XXe siècle. Disparu en 1901, il est aisé d’imaginer à quel point ses 9 000 créations vont peser sur ce siècle chahuté en permanence.

Exposition Toulouse-Lautrec au Grand Palais à Paris
Exposition Toulouse-Lautrec au Grand Palais à Paris

Sachez que la solitude n’est pas de mise pour cette exposition qui réunit les trésors du Musée d’Orsay et les lithographies de la Bibliothèque nationale de France, ainsi que bon nombre de prêts venant de Chicago.

C’est dans le cimetière de Verdelais, en Gironde, que repose cet artiste assez fantasque. Henri est un aristocrate! Nous sommes au Grand Palais, à Paris, et vous ne manquerez jamais l’occasion de suivre l’évolution de son style grâce à de nombreux tableaux qui agrémentent parfaitement la visite.

Je ne vois pas l’intérêt de vous décortiquer chaque œuvre -comme je le répète souvent ici : nous ne sommes pas sur Wikipédia-, mais si je blogue à part, c’est également pour vous faire part de mon ressenti. La scénographie de l’exposition approche la perfection et vous guide vers quelques messages subliminaux.

Exposition Toulouse-Lautrec au Grand Palais à Paris
Exposition Toulouse-Lautrec au Grand Palais à Paris

Au commencement, il existe une nostalgie, évidente selon moi, de la « grande peinture ». L’artiste est doué, mais s’il avait continué dans cette voie, il n’est pas exclu qu’on se soit ennuyé ferme lors de ses expos ! Puis, vers 1885, Toulouse-Lautrec projette, tel un manifeste, ce que sera désormais la peinture à ses yeux : naturaliste…ou rien. C’est la parodie du « Bois sacré » qui annonce, quelques années plus tard, la Société des XX, représentant l’avant-gardisme belge cette fois, et la volonté universelle d’exposer tous les artistes audacieux.

Par la suite, ce qui saute aux yeux, c’est la volonté de l’artiste de dépeindre une société en mouvement. Prédominance du vert – la cohabitation avec Van Gogh expliquant sans doute cela -, souvent des huiles sur carton – faute de moyens – et très souvent le fantasme, l’éducation ou la satire sociale. Comme le soulignent Danièle Devynck et Stéphane Guégan, commissaires de l’exposition, l’amour maternel est bien présent, et la comtesse Adèle suivra son fils jusqu’au bout, mais il demeure une incompréhension du père face à cette œuvre filiale  » (qu’)il ne porte pas aux nues ».

Avant-gardiste, le rejeton ne boudait pas le selfie ou auto-portrait :

Dès lors, en contemplant de portrait assis de Madame Toulouse-Lautrec-mère, notre regard se porte différemment sur les autres femmes dont Henri exécute le portrait fidèle… C’est un regard photographique qu’il porte sur Carmen Gaudin, jeune femme rousse qu’il fixe sur la toile de manière quasi-obsédante bien que tout à fait décente.

Exposition Toulouse-Lautrec au Grand Palais à Paris
Exposition Toulouse-Lautrec au Grand Palais à Paris

Et, bien entendu, ce même regard voit différemment la mise en scène de l’homme bourgeois, entreprenant ou dilettante, vivant les deux pieds dans son époque! Tantôt grave, sous le poids des responsabilités, souvent ébahi face aux nouveaux plaisirs, qui sont bien plus que suggérés dans cette nouvelle société ayant besoin d’une grande respiration après la guerre de 1870.

Chez Toulouse-Lautrec, le portrait est une photographie de l’âme. Inquisition dérangeante de l’humeur, de l’effroi ou de la résignation sur sa condition sociale, à l’instar des « filles » déjeunant au réfectoire de la maison de tolérance.

Exposition Toulouse-Lautrec au Grand Palais à Paris
Exposition Toulouse-Lautrec au Grand Palais à Paris

Dérangeante, cette « scannographie » d’une fille attendant le client dans un salon d’abattage, la maison close du pauvre, comme si vous la surpreniez entre deux portes.

Exposition Toulouse-Lautrec au Grand Palais à Paris
Exposition Toulouse-Lautrec au Grand Palais à Paris

Surprenant, ce « portrait de dos », où il vous semble saisir un moment d’intimité qui ne vous était pas dédié, lors de cette toilette livrée à votre observation, sans jugement, mais découvrant suffisamment les cuisses et les bas baissés de manière presque impudique…

Exposition Toulouse-Lautrec au Grand Palais à Paris
Exposition Toulouse-Lautrec au Grand Palais à Paris

Henri de Toulouse-Lautrec est un dessinateur au trait incisif. En témoigne l’affiche devenue aussi célèbre que son commanditaire :

Bruant va imposer Toulouse-Lautrec. Le monde entier achète aujourd’hui des reproductions de l’affiche du célèbre chansonnier. Bruant serait-il passé à la postérité sans ce dessin ? La La lithographie au service de l’affiche. L’affiche devenant une forme d’art. La publicité comme art de savoir s’afficher et la publicité devenant finalement un art. Tout est dit. « Félix Potin, on y revient », « On trouve de tout à la Samaritaine », « Du beau, du bon, Dubonnet », tout ceci lui sera certes posthume, mais dans la droite ligne de son talent visionnaire. Albert Caudieux, disparu en 1916, lui devra la même postérité que celle accordée à Bruant.

Exposition Toulouse-Lautrec au Grand Palais à Paris
Exposition Toulouse-Lautrec au Grand Palais à Paris

Ah! Cette fameuse réclame qui fait rêver et promeut le « progrès moderne ».

L’affichiste, c’est le dessin et le slogan. Pour trouver la percussion des mots, il faut savoir écrire. Cherchez bien ! Du côté des panneaux de la baraque de la Goulue, vous trouverez Oscar Wylde caché quelque part au sein de l’exposition. Une autre particularité de la manifestation est l’attachement de l’artiste pour la littérature.

L’étude de Cormon pour Caïn rappelle l’essence même du naturalisme, initié au plan littéraire par Emile Zola ou Jules Breton. La démarche est rigoureuse, limite scientifique, et l’analyse a pour but de démontrer que le fardeau social influe inéluctablement sur la destinée de l’homme.

Exposition Toulouse-Lautrec au Grand Palais à Paris
Exposition Toulouse-Lautrec au Grand Palais à Paris

Henri de Toulouse-Lautrec et le mouvement, la vitesse. Rien ne semble pouvoir lui échapper et l’intelligence ne le rend pas réfractaire aux progrès technologiques conséquents de son époque, bien au contraire. D’images rapides, il saisit l’intensité du geste.

Exposition Toulouse-Lautrec au Grand Palais à Paris
Exposition Toulouse-Lautrec au Grand Palais à Paris

Henri de Toulouse-Lautrec n’est pas un artiste dilettante. Il travaille, esquisse, retouche, produit.

Exposition Toulouse-Lautrec au Grand Palais à Paris
Exposition Toulouse-Lautrec au Grand Palais à Paris

Est-ce l’enivrement qui lui fait tourner la tête? La folie se soigne parfois par les dessins, ceux-là mêmes qui lui permettront de sortir de la clinique où il se trouve interné en 1889. Un manège en mouvement qui l’intrigue? Le souvenir de balades à cheval pratiquées en famille durant l’enfance? Ces dessins de chevaux dont la puissance les propulserait presque hors du cadre? Henri de Toulouse-Lautrec est un circacien du crayon et du pinceau. Ambitionnant une reconnaissance internationale, Au cirque Fernando devient la carte de visite dont il est le plus fier. Au premier plan, le Jockey, lithographie de 1899.

Exposition Toulouse-Lautrec au Grand Palais à Paris
Exposition Toulouse-Lautrec au Grand Palais à Paris

En 1892, Au Nouveau Cirque : la Clownesse aux cinq plastrons est un carton vitrail représentant un spectacle joué dans la rue Saint-Honoré. La pièce est une évocation d’un prince nippon et la piste est transformée en mare recouverte de lotus et de nénuphars. L’Art Nouveau veut s’exposer et qui mieux que Lautrec pour croquer dans le mouvement et le détail? Cette femme au chapeau, chignon parfait, se cramponnant à ses lorgnons, absorbée par le spectacle, dont les courbes sont parfaitement soulignées par les cerne noir, propre au travail du vitrail réalisé ici en verre jaspé.

Le Nouveau Cirque, c’est aussi la vedette Chocolat. Le clown est ici saisi dans le mouvement, dansant dans un bar de Montmartre, l’Irish and American Bar, que Toulouse-Lautrec connaît très bien, puisqu’il en est souvent le dernier client à sortir.

L’exposition passe forcément par le Moulin Rouge et nous n’échapperons pas non plus à Louise Weber, dite La Goulue. Elle devient rapidement l’attraction de la Foire du trône, où elle exécute des danses orientales, découvertes lors de l’Exposition universelle, et Toulouse-Lautrec assure sa réclame en peignant les panneaux de sa baraque à l’instar des affiches pour lesquelles il a un savoir faire certain.

Impossible de ne pas glisser un mot sur Yvette Guibert, révélant à cette occasion la passion de Lautrec pour l’Angleterre et son dandysme, représentée ici interprétant Linger, Longer, Loo (1894) ou bien encore ce portrait filant, toujours dans le mouvement, où le dessin n’est pas coupé par le cadre et semble se prolonger à dessein.

Certes, le Musée de Chicago a prêté Le Bal du Moulin de la Galette, Au Moulin Rouge et Au cirque Fernando, mais ne ratez surtout pas les nombreux dessins ou croquis pour lesquels cette exposition est une grande première ! Et, une fois encore, le visiteur est invité à partager la passion de Toulouse-Lautrec pour la vitesse et les nouvelles inventions qui enchantent cette fin de siècle.

Exposition Toulouse-Lautrec au Grand Palais à Paris
Exposition Toulouse-Lautrec au Grand Palais à Paris
Exposition Toulouse-Lautrec au Grand Palais à Paris
Exposition Toulouse-Lautrec au Grand Palais à Paris

Le musée de Sao Paulo a également prêté Au Salon, le Divan, où nous entrons de plein fouet dans l’évocation sombre de la prostitution.

Bref moment de nostalgie pour ma part, lors de la découverte du Salon de la rue des Moulins, toujours placé sous le signe de l’évocation qui laisse le visiteur en proie à ses propres émotions face à une détresse palpable…

Exposition Toulouse-Lautrec au Grand Palais à Paris
Exposition Toulouse-Lautrec au Grand Palais à Paris

…puisque c’est ce tableau qu’a choisi l’équipe de Quatre sans Quatre pour évoquer un polar que j’ai commis il y a déjà de nombreuses années.

Exposition Toulouse-Lautrec au Grand Palais à Paris
Exposition Toulouse-Lautrec au Grand Palais à Paris

Il y aurait encore mille choses à dire et beaucoup d’œuvres à évoquer, mais le mieux est de vous laisser profiter de votre propre visite en espérant y avoir peut-être modestement contribué. Soyez prudent en traversant, Paris est en travaux, y compris sur sa plus belle avenue.

En effet, l’accès à l’exposition Toulouse-Lautrec, résolument moderne, vous accueille jusqu’au 20 janvier prochain par son accès situé sur les Champs-Élysées.

Exposition Toulouse-Lautrec au Grand Palais à Paris
Exposition Toulouse-Lautrec au Grand Palais à Paris

Prévoyez deux à trois heures autour du cirque, du cinématographe, de la photographie, du mouvement et oubliez quelques instants le Moulin Rouge et les filles de « joie »… Bref, enivrez-vous de modernité!

TOULOUSE-LAUTREC, RÉSOLUMENT MODERNE au Grand Palais, avenue Winston Churchill 75008 PARIS

Cet article a notamment été inspiré du dossier presse de l’exposition dont le guide pédagogique que je vous conseille en cliquant ici (pdf) :

Toulouse-Lautrec, résolument moderne

Ainsi que la plaquette de visite que vous trouverez à l’entrée du musée (pdf) :

Toulouse-Lautrec, résolument moderne

Toutes les images ou vidéos qui ne sont pas de ma production vous emmènent directement vers leur site hébergeur par simple clic. Une occasion supplémentaire d’être curieux et d’en apprendre bien davantage sur le sujet traité ici!

One reply to “Toulouse Lautrec au-delà des cancans au Grand Palais

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :
close-alt close collapse comment ellipsis expand gallery heart lock menu next pinned previous reply search share star