Basilique Sainte-Clotilde de Paris

La Basilique Sainte-Clotilde de Paris

Par la volonté d’Amélie d’Orléans

Située sur le Parvis Maurice Druon, elle semble attendre qu’on s’intéresse à elle. Une basilique mineure, c’est-à-dire reconnue par le Saint-Siège en raison de son architecture remarquable -les quatre basiliques majeures étant à Rome-, la Basilique Sainte-Clotilde vaut un petit détour.

En venant du Louvre, traversez les Tuileries, empruntez la Passerelle Léopold Sédar Senghor et profitez-en pour déposer votre cadenas, puis tournez vers la rue de Lille et descendez toute la rue Bellechasse, enjambez le boulevard Saint-Germain, et la rue les Cases, c’est la deuxième à droite ! Vous ne l’apercevrez pas avant, alors que ses flèches culminent à 70 mètres de haut.

La Révolution et ses méandres condamnèrent la Communauté des Filles pénitentes située dans le quartier et on balada la chapelle associée jusqu’en 1827, date à laquelle l’administration décida d’ériger une église pour la paroisse de Saint-Valère ; elle portera le nom d’église Charles X, du nom du monarque régnant.

La reine du Portugal réveille le projet qui roupillait sévère en 1846 et Amélie d’Orléans obtient qu’on substitue au projet le nom d’église Sainte Clotilde. En 1857, l’église néogothique est consacrée et sera dédiée à Sainte Clotile et à Sainte Valèrie, vierge et martyre de Limoges. Elle est élevée au rang de basilique mineure lors de la célébration du 14e centenaire du baptême de Clovis ; Clotilde étant sa deuxième épouse. Une bonne bouille, le Pape Léon XIII.

Le Pape Léon XIII
Le Pape Léon XIII

96 mètres de longueur pour 38 mètres de large et un magnifique porche entouré par une grille discrète. On ne va pas passer tout l’édifice en revue, mais je vous présente quand même la Vierge à l’Enfant d’Henri-Joseph de Triqueti qui attirera indéniablement votre regard dans ce lieu baigné de lumière.

En effet, la Basilique Sainte-Clotilde détonne par ses dimensions et la richesse des œuvres qu’elle renferme. C’est que les sculpteurs, nombreux, qui ont été sollicités à l’époque, veulent renouer avec un style qui s’est effacé depuis la Renaissance. Il faut tout de même que je vous présente la reine Clotilde !

Basilique Sainte-Clotilde de Paris
Basilique Sainte-Clotilde de Paris

Le chemin de croix est partiellement l’oeuvre du sculpteur, Francique Duret, dont la station « Jésus dépouillé de ses vêtements » et « Jésus cloué à la Croix ».

En 2007, l’artiste Goudji réalise l’autel majeur, le maître-autel. L’occasion de vous montrer ici plus avant l’architecture de la première église néogothique de Paris qui repose sur une nef à trois niveaux : arcades brisées au premier niveau, puis triforium aveugle et enfin les fenêtres hautes avec de grandes verrières laissant passer beaucoup de lumière.

Les vitraux. Accrochez-vous, car ils sont l’œuvre d’Édouard Bourdon, Jean-Gaspard-Jules Gsell, Prosper Lafaye, Antoine Lusson Charles-Laurent  Maréchal, Eugène-Stanislas Oudinot, Étienne-Hormidès Thevenot et Émile Thibaud. Rien que ça! Comme Saint-Germain et Sainte-Geneviève…

Basilique Sainte-Clotilde de Paris
Basilique Sainte-Clotilde de Paris

Ou Sainte-Radegonde et Saint-Grégoire…

Basilique Sainte-Clotilde de Paris
Basilique Sainte-Clotilde de Paris

Et que dire de la Chapelle de la Sainte-Croix dans le chevet? Exposant toute sa fragilité et attendant sans doute quelque réfection d’ampleur, le déambulatoire droit et les chapelles rayonnantes offrent un spectacle de toute beauté.

Au passage, entre deux anges, vous serez frappés par la modernité de certaines créations dont les hauts-reliefs du bienheureux Pape Jean-Paul II -béni par le nonce apostolique le 2 avril 2012- ou bien encore de Saint Thomas More qui sont l’oeuvre d’un artiste contemporain, Jean-Marc de Pas.

Sans être féru de sculpture, le détail moderne ne vous aura pas échappé en croisant les autres sculptures un peu plus fatiguées.

Basilique Sainte-Clotilde de Paris
Basilique Sainte-Clotilde de Paris

Les orgues. La dynastie du Tarn, la famille Cavaillé-Col, dont Dominique-Hyacinthe et son fils Aristide -tous deux enterrés sous le même tombeau au Montparnasse- en installera 46 jeux en 1856. Cet ensemble sera restauré et augmenté successivement en 1933, 1962 et 1983, jusqu’à son dernier rafraîchissement en date : 71 jeux installés par Bernard Dargassies en 2005.

Et si la chance vous sourit …

Bien d’autres choses restent à découvrir et seul votre regard permettra de les révéler.

Ouvrez l’œil…

Basilique Sainte-Clotilde de Paris
Basilique Sainte-Clotilde de Paris

Et comme la Basilique est avant tout une paroisse, on y naît, on y vit et un jour, on y meurt aussi…

Toutes les images ou vidéos qui ne sont pas de ma production vous emmènent directement vers leur site hébergeur par simple clic. Une occasion supplémentaire d’être curieux et d’en apprendre bien davantage sur le sujet traité ici!

BASILIQUE SAINTE-CLOTILDE, Parvis Maurice Druon 75007 PARIS