Pantheon Paris Simone Veil

Simone Veil au Panthéon

Aux grandes Femmes, la Patrie reconnaissante…

En avant pour le 5e arrondissement de Paris et son temple laïc, église républicaine en forme de cimetière dédié aux grands Hommes, et depuis peu aux grandes Femmes (depuis 1907 et Sophie Berthelot), le Panthéon.

Et on s’y trouve bien entouré sur cette Place du Panthéon : Mairie du 5e arrondissement, Faculté de Droit, Eglise Saint-Etienne-du-Mont, Bibliothèque Sainte-Geneviève, Lycée Henri IV et, au bout de la rue Soufflot chère à Patrick Bruel, le Jardin du Luxembourg ! Le quartier du Panthéon, c’est un séjour touristique assuré à lui tout seul. Inspiré directement de l’architecture romaine au plan de la façade, l’intérieur ne laisse planer aucun doute sur sa première destination :

Jacques-Germain Soufflot né à Irancy en Bourgogne, eut l’idée de cette Eglise pas ordinaire, dotée d’un triple dôme (qu’on ne voit pas) et rallongée pour faire plaisir au clergé qui voyait d’un mauvais œil que l’édifice aux inspirations byzantine, gothique, classique et gréco-romaine, rien que ça !, n’ait pas une forme de croix vu du ciel, à l’instar de Notre-Dame. Très affecté par les fragilité architecturales du bâtiment, Soufflot mourut avant de voir son édifice achevé et, dès 1791, l’Assemblée Constituante proclame l’Eglise Sainte-Geneviève « Panthéon des Grands Hommes« . D’abord souhaitée par Louis XV, gravement malade, en pure dévotion, le temple devient laïc alors que la mort de Mirabeau insuffle l’idée d’un lieu qui réunirait les grands Hommes.

Beaucoup ne s’attardent guère sur l’édifice afin de se consacrer à la crypte, cible principale des attentions.

L’occasion de réviser ses années d’école avec Rousseau et Voltaire, en face à face pour l’éternité.

Chacun sera sensible à ses propres héros ou à la période historique qu’il apprécie particulièrement, mais la moindre halte est l’occasion de se souvenir, de faire le point et de s’améliorer à chaque visite.

Certains absents figurent en bonne place, tel Antoine de Saint-Exupéry.

Pantheon Paris Simone Veil
Pantheon Paris Simone Veil

Et il se confirme qu’il reste de la place pour les prochains Grands Hommes

Cette année, l’entrée de Simone Veil a réveillé des débats passionnés que l’on croyait appartenir au passé et quelques inconscients s’en sont même pris à l’exposition fort intéressante par ailleurs qui est toujours visible au Panthéon.

Il est pratiquement impossible ou très téméraire de résumer la vie de Simone Veil en quelques lignes sur ce site. Née en 1927 à Paris, elle était magistrate et restera l’une des femmes politiques majeures du XXe siècle en France. La déportation à Auschwitz et la perte de ses plus proches dans ce camp de concentration renforceront sa conception humaniste de la société et développeront sa conviction profonde que seule une Europe unifiée et forte constitue le seul rempart pour renforcer la paix entre les nations et préserver les peuples de la barbarie des guerres ayant émaillé la fin du millénaire.

Drôle d’époque capable d’encenser ses héros dans un temple laïc et de brûler leurs propres valeurs sur l’autel de la bêtise largement colportée par les réseaux sociaux …

PANTHÉON, Place du Panthéon 75005 PARIS

Toutes les images ou vidéos qui ne sont pas de ma production vous emmènent directement vers leur site hébergeur par simple clic. Une occasion supplémentaire d’être curieux et d’en apprendre bien davantage sur le sujet traité ici!