Pierre Bellemare

Le Plus Heureux des Trois, pièce d'Eugène Labiche, avec Pierre Bellemare, Deauville 2004

Pierre Bellemare aurait adoré être acteur de cinéma. Lui qui n’était jamais qu’un écrivain, homme de radio, chanteur, conteur, animateur et producteur de télévision français, moulé à la louche de l’innovation technologique par son beau-frère, Pierre Hiegel, chargé des programmes de Radio-Luxembourg, ancêtre de la station de radio RTL, trouva malgré tout le temps, un jour pas comme un autre, de monter sur scène pour interpréter cette pièce d’Eugène Labiche : Le Plus Heureux des Trois.

Le Plus Heureux des Trois, pièce d'Eugène Labiche, avec Pierre Bellemare, Deauville 2004
Le Plus Heureux des Trois, pièce d’Eugène Labiche, avec Pierre Bellemare, Deauville 2004

Rigolo, ce rôle d’Alphonse Marjavel. Un vaudeville, ou une pièce de boulevard pour la rive droite, où tout est compliqué. L’amant dans le placard, le mari qui ne voit rien ou qui feint de ne rien voir et le couple de domestiques qui fait voler en éclats tous ces non-dits qui sont autant de petits arrangements entre amis.

Le Plus Heureux des Trois, pièce d'Eugène Labiche, avec Pierre Bellemare, Deauville 2004
Le Plus Heureux des Trois, pièce d’Eugène Labiche, avec Pierre Bellemare, Deauville 2004

On le dit alors inquiet. Quelle sera la réception du public ? Ici, ce ne sont pas les Grosses Têtes, où un sociétaire peut venir à ta rescousse dans la seconde qui suit, ce ne sont pas non plus les Histoires Extraordinaires enregistrées au micro d’Europe 1 ou cette invention révolutionnaire du Télé-Achat qu’il importe des USA, c’est du direct avec un retour immédiat !

Qu’aura-t-il pensé de lui, jouant cette pièce typique de la cocasserie extra-conjugale, quand, quelques années plus tard, il parlera librement et tendrement de sa bigamie insoutenable ? Marion Game est également de la partie. Bien avant d’être la Huguette du Raymond, elle lui donne la réplique cinglante sur les planches. « C’est souvent cru, mais comme les gens qui emploient bien à propos la langue verte, c’est toujours drôle » glisse alors son ami, Pierre Mondy.

Et si j’en parle, c’est que l’un des tous premiers soirs de cette pièce jouée avec Pierre Bellemare en vedette, j’y étais. A Deauville, précisément, dans le magnifique théâtre à l’italienne du casino du groupe Barrière.

Théâtre du Casino de Deauville
Théâtre du Casino de Deauville

La jeunesse l’enthousiasme et le porte dans cette pièce au rythme soutenu et servie admirablement par un Michel Bonnet parfaitement crédible et un Luq Hamett virevoltant qui se tournera plus tard davantage vers le doublage avec un palmarès impressionnant. En quittant définitivement toutes les scènes, hier, à l’âge honorable de 88 ans, c’est vrai qu’il aurait pu faire une autre carrière au cinéma. La vie de Pierre Bellemare, c’est déjà un scénario de film.

Sa plus belle performance sur les ondes, c’était sa qualité de silence. Le suspense, l’effroi, le doute, l’impatience venaient de ses silences radiophoniques lovés au creux de ses histoires extraordinaires ou pas. Un conteur, un micro, un auditeur… qui était le plus heureux des trois ? Moi, pour le coup, c’est certain !

Le Plus Heureux des Trois, pièce d'Eugène Labiche, avec Pierre Bellemare, Deauville 2004
Le Plus Heureux des Trois, pièce d’Eugène Labiche, avec Pierre Bellemare, Deauville 2004

Toutes les images ou vidéos qui ne sont pas de ma production vous emmènent directement vers leur site hébergeur par simple clic. Une occasion supplémentaire d’être curieux et d’en apprendre bien davantage sur le sujet traité ici!

One reply to “Pierre Bellemare

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :
close-alt close collapse comment ellipsis expand gallery heart lock menu next pinned previous reply search share star