L’hôtel de l’Aigle Noir à Fontainebleau

Nous sommes dans la rue Napoléon Bonaparte, à quelques mètres des rues commerçantes de Fontainebleau et à trois minutes à pied du Château, et voici une jolie découverte faite de luxe et de délicatesse : l’Aigle Noir.

A l’heure des groupes, des filiales et des fonds de pension, cet ancien manoir du XVIe siècle est une maison familiale depuis … 1890. Mieux encore, l’hôtel de l’Aigle Noir accueille des pensionnaires depuis 1764.  C’est dire si l’on sait recevoir dans cette demeure au décor raffiné et au personnel si chaleureux, toujours attentif au moindre de vos désirs. Le style est empire, impossible d’en douter !

Notre chambre donnait sur la rue. Cela génère toujours une légère crispation au départ, mais elle sera vite estompée par un triple vitrage astucieux. Aucune nuisance extérieure à déplorer et repos total assuré. Là-encore, le style empire est respecté sans rien céder à la modernité qu’exige aujourd’hui le voyageur affairé… appréciant malgré tout les délicates attentions. Chocolat fin, plateau de courtoisie avec boissons, machine à café et nombreuses dosettes… Vive l’ampleur, quoi !

Une fois n’est pas coutume, une baignoire à balnéo qui fonctionne, peu bruyante et qui n’inonde pas les étages. C’est remarquable dans l’hôtellerie française.

Le salon est très accueillant, même si l’on peut regretter le manque d’ambiance le soir et un choix assez restreint de boissons alcoolisées ou non. Nombreux sont les voyageurs à déplorer, dans leurs commentaires,  le manque de boudoirs ou de salles de détente dans certains hôtels, mais où sont-ils donc quand il s’en trouve ?

Le petit-déjeuner est tout simplement exceptionnel. Étant les derniers clients du service ce jour-là, le personnel s’est fait fort de regarnir le buffet et aucune préparation ne manquait à l’appel. En gros, nous sommes assez proches du brunch. La salle spacieuse rappelle que jusqu’en 2003, l’hôtel faisait table gastronomique. Anecdote croustillante puisque nous avions fait table gastronomique…dans un ancien hôtel.

La polémique n’a pas cours ici, mais pour faire court, justement, vous serez peut-être intrigué par l’ascenseur de l’hôtel diffusant CNN en continu, Trump étant à l’honneur ce jour-là. Un rappel d’une autre époque de l’établissement qui comptait 56 chambres ( contre 25 aujourd’hui ), une piscine et une clientèle d’affaires essentiellement US. Les négociations avec un grand groupe financier devaient porter l’ensemble à 110 chambres, mais les tractations ont traîné et les attentats de Paris ont mis à mal la fréquentation de la maison… qui est redevenue ( pour notre plus grand bonheur ) familiale !

Hôtel de l'Aigle Noir, Fontainebleau
Hôtel de l’Aigle Noir, Fontainebleau

En effet, il y a 50 ans cette année, l’OTAN quittait Fontainebleau et de nombreuses familles sont restées ancrées dans la région, d’où une fréquentation américaine toujours importante de l’Aigle Noir.

Avec une offre privilégiée obtenue directement sur le site de l’hôtel, vous aurez l’occasion de vivre la vie de Château au prix d’une chambre fade dans une chaîne de bien moindre qualité avec, en guise de p’tit déj’, un quignon de pain et un jus d’écorces d’oranges pour 13.50€, TVA non comprise, of course ! Si j’ajoute à cela que le parking totalement sécurisé est en face et que la maison vous règle le ticket, avec possibilité de bagagerie par la suite et de visite du Château y compris le jour de votre départ, le voyageur considérera que l’ensemble de la prestation est d’un remarquable rapport qualité prix ! En attendant la concurrence de l’hôtellerie de luxe qui s’annonce forte sur Fontainebleau en 2020.

Pour réserver, c’est par ici :

HÔTEL DE L’AIGLE NOIR, 27 place Napoléon Bonaparte 77300 FONTAINEBLEAU 01.60.74.00.00

Toutes les images ou vidéos qui ne sont pas de ma production vous emmènent directement vers leur site hébergeur par simple clic. Une occasion supplémentaire d’être curieux et d’en apprendre bien davantage sur le sujet traité ici!

Les commentaires sont fermés.