Museum d'Histoire naturelle de Paris

Le Muséum d’Histoire naturelle à Paris

Museum d'Histoire naturelle de Paris

Juste en face de la Grande Mosquée…

Vous ne rêvez pas. J’ose publier une photo trouble sur cet espace de haute technologie « ma pomme ». Cette image traduit un peu -beaucoup- mon ressenti sur cette seconde visite du Muséum d’histoire naturelle de Paris. La première fois, en 2011, ils changeaient les ampoules des nombreuses vitrines et, forcément, on y distinguait bien plus qu’on y apprenait. Vint l’heure du remplacement des lucioles et l’horloge monumentale de Marie-Antoinette, production de l’horloger royal de Louis XVI himself, Robert Robin, sonna l’heure du changement.

Museum d'Histoire naturelle de Paris
Museum d’Histoire naturelle de Paris

Dernier ressort posé en 1785 et confiscation par les Révolutionnaires en 1789, voici l’objet trônant dans la Grande galerie de l’évolution, au milieu des espèces disparues qui ont toutefois conservé leur tête. Deuxième visite donc de cet espace voulu par Louis XVIII en 1635 et achevé dans sa forme définitive, après de multiples péripéties, par François Mitterrand en 1994, et deuxième fois, où j’ai cette sensation de grand bazar de l’aile ou la cuisse à ciel semi-ouvert.

Museum d'Histoire naturelle de Paris
Museum d’Histoire naturelle de Paris

Trois niveaux traitent de la diversité du vivant, de l’évolution de la vie et de l’homme, mais c’est un peu vite oublier que tout y est mort là-dedans. L’explication de ce côté obscur et de notre envie irrépressible de sortir une pile Wonder tient peut-être à l’histoire-même du sauvetage du Muséum d’histoire naturelle dans les années 1960. Il fut question d’une mobilisation des chercheurs mettant en lumière ce patrimoine en danger et la réflexion qui a mûri autour de cette rénovation saute rapidement à nos yeux de visiteurs : ce musée reste un lieu de recherches scientifiques.

A force de monter et de descendre, à l’heure où nos paupières se font lourdes, nous tombons sur le Dodo, pauvre bête mi-tout et bien cuite, disparue au gré de la folie des hommes. Voici un drôle de canard que vous ne trouverez certainement pas au Zoo de Beauval !

Museum d'Histoire naturelle de Paris
Museum d’Histoire naturelle de Paris

Les enfants se souviendront des bêtes en grandeur nature à plumes et à poils, les ados ne manqueront pas de ronger leur os sur quelques carcasses gigantesques et les adultes chercheront avec effroi l’origine du cafard rencontré dernièrement dans la salle de bains. Une astuce supplémentaire pour parfaire le moment : la Grande Mosquée vous tend les bras juste en face du Muséum, je ne vous dis que ça !

Il en faut pour tous les goûts.

Connaissez-vous le site du Muséum national d’histoire naturelle de Paris ?

Museum d'Histoire naturelle de Paris
Museum d’Histoire naturelle de Paris

MUSÉUM D’HISTOIRE NATURELLE 36 rue Geoffroy Saint-Hilaire 75005 Paris

Toutes les images ou vidéos qui ne sont pas de ma production vous emmènent directement vers leur site hébergeur par simple clic. Une occasion supplémentaire d’être curieux et d’en apprendre bien davantage sur le sujet traité ici!